Categories

Dernières nouvelles

  • Thierry Vezon, « Camargue, entre ciel et terre »

    Du 6 Juillet au 20 Septembre, venez découvrir l'exposition des photographies du talentueux Thierry Vezon dans notre boutique d’Aigues-Vives ! Vous...
  • Le petit guide pour acheter des vêtements et...

    Le petit guide pour acheter des vêtements et accessoires locaux À l’heure où le Made in France séduit plus que jamais, de plus en plus de...
  • Carte de vœux à partager

    La Botte Gardiane vous souhaite une heureuse année 2021 ! Pour vous remercier de votre fidélité nous vous offrons une carte de vœux à partager....
  • Expo photo dans notre atelier !

    À la rencontre des gardians - Patrick Frilet, Photovoyageur Du 26 mars au 26 mai - boutique d'Aigues-Vives
  • DCF Awards

    Les premiers DCF Awards remis à Nîmes Le réveil du midi - 15 novembre 2019

Commentaires récents

  • Rare

    Entreprise rare. Accueil, sav,. Produits d'exeption
  • Réponse à Mme Fabienne Reibel

    Bonjour Mme Reibel, merci pour vos compliments. Notre atelier se trouve à Aigues-Vives dans le...
  • Madame

    Bonjour j’ai regardé le reportage de 50 minutes inside.. très beau reportage sur votre maison et...
  • Catalogue

    Bonjour Auriez-vous l'amabilité de m'envoyer votre catalogue à l'adresse ci dessous : Soulié...
  • Revendeurs

    Bonjour, Pouvez-vous m'indiquer, SVP, s'il y a des revendeurs au nord de Paris ? Dans...

Mots-clés populaires

Pourquoi craquer sur la Botte Gardiane?

Pourquoi craquer sur la Botte Gardiane?

La Botte Gardiane: authentique, de belles matières et un savoir-faire précieusement renouvelé.

Article blog "La fille de l'encre" - 31 octobre 2019 - © Olivia Maheu

Lorsque l’on s’intéresse à la Camargue, on fait vite connaissance avec les entreprises de ce magnifique coin de France, qui en quelques kilomètres carrés fait chavirer les cœurs de ceux et celles qui sont sensibles à une nature sauvage et pourtant créée de toutes pièces par l’homme, où l’eau et la terre se confondent souvent et où les animaux sont rois : flamants roses, chevaux, taureaux …

Souvent associées à un folklore qui n’existe que pour les touristes, les marques comme Souleiado, Les Indiennes de Nîmes ou encore la Botte Gardiane perpétuent des traditions artisanales anciennes, qui ont su se faire adopter par d’autres que les camarguais.

La Botte Gardiane ouvre son usine aux visiteurs et c’est encore la meilleure façon de découvrir la marque. En attendant que vous puissiez vous aussi découvrir ce lieu de tradition, voici pourquoi la Botte Gardiane mérite d’être connue et reconnue.

La Botte Gardiane : une entreprise du patrimoine vivant

Connaissez-vous le label des entreprises du patrimoine vivant ? C’est un label étatique qui distinguent les entreprises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Inutile de rentrer dans le détail des conditions d’attribution du label, vous avez compris qu’il veille à valoriser des entreprises de tous domaines qui maintiennent en vie des traditions parfois très anciennes, de celles qui font notre renommée notamment à l’étranger. On trouve labellisées des entreprises dans les arts de la table, dans la maçonnerie, dans la gastronomie, dans la mode …

La Botte Gardiane appartient à cette dernière catégorie : elle produit depuis 1958 des accessoires indispensables aux gardians : bottes, ceintures, chaussures …

Si vous vous rendez à Aigues-Vives, non loin de Nîmes, vous pourrez visiter l’usine de la Botte Gardiane. Ici sont fabriqués tous les modèles par une vingtaine d’ouvriers et aucune étape de la fabrication n’est sous-traitée. Les cuirs proviennent de France ou d’Italie puis sont ensuite travaillés, assemblés sur place.

Si vous vous rendez à Aigues-Vives, non loin de Nîmes, vous pourrez visiter l’usine de la Botte Gardiane. Ici sont fabriqués tous les modèles par une vingtaine d’ouvriers et aucune étape de la fabrication n’est sous-traitée. Les cuirs proviennent de France ou d’Italie puis sont ensuite travaillés, assemblés sur place.

La Botte Gardiane : pas que pour les gardians !

Si la Botte Gardiane habille encore les gardians et les camarguais, la marque a su joliment faire évoluer son offre et on la trouve maintenant de Paris à New-York en passant par Copenhague. On peut tous trouver chaussures à son pied chez la Botte Gardiane et nul besoin de chevaucher dans les marais pour s’offrir une paire de bottes camarguaises.
Santiags, bottes, sandales, bottines … le choix des modèles et impressionnant, du plus roots au plus habillé. D’autant plus qu’on peut personnaliser presque tous les modèles et choisir cuir, couleur, forme …  De l’artisanat je vous dis !!

La Botte Gardiane : le style et la qualité

 Comme toutes les chaussures faites à la main, elles deviennent irrésistibles avec le temps. C’est lorsqu’elles sont patinées qu’elles sont les plus belles.

Un dressing plus responsable

Depuis quelques mois, je réfléchi différemment à mes achats. Moins de craquages éphémères, plus d’articles de qualité – plus chers peut-être mais plus durables – plus de seconde-main …

Dans cette recherche d’un dressing qui a plus de sens, entrepris depuis mon déménagement (vivre avec la plupart de ses fringues emprisonnés dans des cartons fait largement réfléchir à sa consommation mode), la Botte Gardiane s’impose. Quel plaisir de porter une paire de bottes ou de chaussures faites à la main, en France, dans des cuirs de qualité, dans une usine qui respecte l’humain, son histoire et ses valeurs !

Revoir sa façon d’acheter, c’est non seulement réfléchir aux conditions de fabrication des produits mais également prendre conscience de notre surconsommation. Aussi, que les sites de seconde-main, on trouve du neuf ou quasi-neuf à des prix dingues. C’est notamment sur Vinted que je trouve des pépites en excellent état bien moins chers qu’en boutique.
C’est pour moi une bonne façon de me faire plaisir, de devenir plus éco-responsable, tout en respectant mon budget. Cela demande évidemment un peu de temps, un peu d’organisation mais vraiment, ça vaut le coup.

La Botte Gardiane, c’est pour moi l’équation parfaite de l’authenticité, de l’artisanat et du style.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Reload

Envoyer