NOS ENGAGEMENTS

TRANSPARENCE

LE SAVOIR-FAIRE 

Notre savoir-faire artisanal d’excellence depuis 1958 nous a permis d’être labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant (depuis 2007).

La totalité de la production est française, les chaussures et accessoires sont tous entièrement fabriquées dans notre atelier à Aigues-Vives, entre Nîmes et Montpellier.

STABILITÉ DES FOURNISSEURS/REVENDEURS

Nous avons établi des relations de confiance, durable, avec nos principaux fournisseurs. Notre éthique n’est pas d’avoir un prix, mais d’avoir toujours un produit de qualité, si possible en France. En effet, nous sélectionnons un fournisseur français uniquement si les critères de qualité sont au rendez-vous, il faut que le produit est une vraie valeur ajoutée.

LOCALISATION DES FOURNISSEURS

D’une manière générale 65% de notre approvisionnement provient de France, 25% d’Italie et 10% d’Espagne.

En particulier, nos cuirs viennent :

-          D’Alsace pour les veaux souples pleine fleur, et les veaux gras pleine fleurs qui constituent l’essentiels de notre production.

-          De Mazamet pour nos cuirs métallisés.

-          De Graulhet pour nos cuirs en mouton

-          D’Italie pour notre célèbre croupon Camargue, pour les veaux velours, les cuirs pailletés, les cuirs tannés végétal, 

           les cuirs motifs python, vernis et cuir avec poils.

-          D’Espagne pour la croûte cirée et nos cuirs à semelles

-          Cartons (caisse américaines ou boite de chaussures), fils à coudre, aiguilles, semelles caoutchouc, papier de soie, lacets, = France

MODE DURABLE

Notre mode de production s’inscrit dans un modèle d’économie circulaire :

  • Approvisionnement durable : mise en œuvre d’une politique d’achats responsables (nos fournisseurs sont sélectionnés sur critères environnementaux)
  • Eco-conception : tout est réfléchi pour que le moins de déchets soit émis tout au long de la production.
  • Consommation responsable : Les chaussures de la Botte Gardiane sont connues pour leur durabilité. La qualité des produits utilisés et du savoir-faire permet aux clients de garder leurs paires de nombreuses années. « Consommer moins mais consommer mieux ».
  • Allongement de la durée d’usage grâce à la possibilité de retendre le cuir et ressemeler les paires à vie.
  • Recyclage : les chutes de cuir sont réutilisées dès que possible, ou vendus à des particuliers ou artisans maroquiniers

LES MATIÈRES

La Botte Gardiane fait appel pour ses cuirs d’exception à des tanneries respectueuses de l’environnement (toutes les eaux sont filtrées et dépolluées) qui se situent en majorité en France (en Italie et en Espagne si les cuirs n’ont pas d’équivalence en France). Nous utilisons pour plus de 20% de notre production des cuirs 100% tannés végétal, cuirs qui sont non polluants et garantis sans chrome.

Nous utilisons des accessoires comme les boîtes de chaussures qui sont en carton recyclé et fabriquées en France, le papier de soie fabriqué par une Entreprise du Patrimoine Vivant française, même les cartes de remerciements sont françaises !

LE PROCESSUS DE FABRICATION

Dès que cela est possible, des colles sans solvant à base aqueuse sont utilisées. (Pour tous les types d’encollage sauf celui de la semelle qui se fait avec des colles solvantées)

LES DÉCHETS

La découpe des peaux est optimisée pour n’avoir que le minimum de déchets possible. Les chutes de cuir de bottes sont réutilisées pour les sandales, pour certaines doublures, pour les bracelets ou pour les premières de propreté. Des chutes sont également disponibles à la vente ou données.

LES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

  • Tout l’éclairage du bâtiment (intérieur et extérieur) est entièrement réalisé avec des LED. Par ailleurs, La Botte Gardiane a suivi les recommandations de la CARSAT pour que chaque poste de travail soit équipé d’un éclairage LED de 500 lumens au poste. Cela assure un vrai confort aux opérateurs (pas d’effet stroboscopique, ni de fatigue des yeux) et une économie d’énergie.
  • Le bâtiment est construit selon la norme RT2012 : Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre. Pour lutter contre cela et réduire la consommation énergétique des logements français, le Grenelle de l’Environnement a mis en œuvre un programme de lutte contre le changement climatique et la maitrise de la consommation énergétique. La réglementation thermique RT 2012 est l’une des mesures retenues à l’issue du Grenelle de l’environnement.
  • Le parking de l’atelier/boutique est équipé de bornes de rechargement pour voitures électriques.

ÉTHIQUE

SANTÉ/ INTÉGRITÉ PHYSIQUE DES EMPLOYÉS

Notre atelier situé à Aigues-Vives dans le sud de la France est équipé d’un système d’aspiration de poussières et de solvants centralisé. Il n’y a donc pas de particules fines ni de vapeurs de solvants dans l’air que pourraient inhaler nos collaborateurs.

LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

La Botte Gardiane lutte à son échelle contre les discriminations de toute forme, que ce soit à l’embauche ou tout au long de la carrière de ses employés. L’égalité salariale entre hommes et femmes, la diversité des origines des employés ainsi que l’accès aux personnes en situation de handicap en sont un aperçu.

FAVORISER LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

1. Espace de travail

Tout est fait, dans la mesure du possible, pour favoriser le bien-être au travail. Les nuisances sonores qui peuvent être générées par l’activité de production sont réduites grâce aux parois anti-bruit micro-perforées qui rendent l’acoustique plus agréable.

Pour faire face aux fortes chaleurs, le bâtiment en plus d’être construit selon la norme RT2012 est entièrement climatisé.

2. Espace de vie commune

Les nouveaux locaux d’Aigues Vives disposent d’une salle de pause spacieuse et lumineuse avec une terrasse et un mobilier chaleureux. Des aménagements favorisent les activités ludiques et la cohésion : un baby-foot et une table de ping-pong (fabriqués en France bien sûr).

3. Vie au travail

Pour s’adapter au mode de vie de chacun, La Botte Gardiane a mis en place un compte temps : chaque collaborateur peut adapter son emploi du temps à sa guise et rattraper si nécessaire les heures chômées.

Toutes les 2 semaines, nous faisons une « réunion fougasse » (spécialité boulangère de la région) pour parler de la santé de l’entreprise, de l’état des commandes, des difficultés ou des succès que nous rencontrons.

Enfin, chaque collaborateur est convié 2 fois par an à un entretien individuel pour exposer son ressenti sur le poste en question, sur son environnement de travail, sa cohésion avec l’équipe ainsi que ses aspirations.

Nous essayons de faire en sorte que personne ne vienne avec du stress négatif, la boule au ventre.