Categories

Dernières nouvelles

  • L’artiste Farouk expose ses toiles spontanées

    La Botte Gardiane a invité le peintre Farouk pour une soirée spéciale vendredi 29 novembre. Midi Libre - Le 5 décembre 2019 - par Jacques Billing
  • Le Petit Futé

    Guide du Made In France Si le Petit Futé s’intéresse à la mode et à l’habillement, ce n’est pas par hasard. Car oui, la France se démarque...
  • Pourquoi craquer sur la Botte Gardiane?

    La Botte Gardiane: authentique, de belles matières et un savoir-faire précieusement renouvelé. Article blog "La fille de l'encre" - 31 octobre...
  • Midi-Libre - Promotion de l’art du textile et de la...

    Le Gard qui se positionne comme une terre d'excellence textile 10 octobre 2019 - Midi-Libre
  • Midi-Libre - La Camarguaise toujours renouvelée

    Entreprises nommées dans la catégorie coup de cœur aux Trophées de l'innovation & de l'Économie du Gard Midi-Libre - 16 octobre 2019 - ©...

Commentaires récents

  • Réponse à Mme Fabienne Reibel

    Bonjour Mme Reibel, merci pour vos compliments. Notre atelier se trouve à Aigues-Vives dans le...
  • Madame

    Bonjour j’ai regardé le reportage de 50 minutes inside.. très beau reportage sur votre maison et...
  • Catalogue

    Bonjour Auriez-vous l'amabilité de m'envoyer votre catalogue à l'adresse ci dessous : Soulié...
  • Revendeurs

    Bonjour, Pouvez-vous m'indiquer, SVP, s'il y a des revendeurs au nord de Paris ? Dans...
  • Achat d une paire de botte gardiane

    Bonsoir j aimerai vous commander un paire de botte Guardian beau marron sup03 taille 47 FR...

Mots-clés populaires

Midi-Libre - Promotion de l’art du textile et de la mode dans le Gard

Midi-Libre - Promotion de l’art du textile et de la mode dans le Gard

Le Gard qui se positionne comme une terre d'excellence textile

10 octobre 2019 - Midi-Libre
Une table ronde a fait le point sur les idées de développement de la filière.

Lundi, Joëlle Gras, la sous-préfète du Vigan a convié une large assemblée à une première rencontre autour de la “Promotion de l’art du textile et de la mode dans le Gard”. Voire à la création d’une route du textile comme cela existe avec succès ailleurs en France, à l’instar des Vosges (Vosges terre textile) et ses quatre itinéraires (de 40 à 130 km) à la découverte des savoir-faire, sites de production, boutiques, musées, patrimoine architectural ou randonnées…

Un projet éminemment transversal avec des compétences et problématiques dévolues à différentes structures : développement économique ; communication ; tourisme, patrimoine ; transport ; formation ; soutien financier ; agriculture… Ainsi autour de la table se sont retrouvés des élus (Vivette Lopez ,sénatrice, Fabrice Verdier, région Occitanie), des représentants du département, des collectivités locales-offices de tourisme, services de l’État, chambres consulaires, Éducation nationale et nombre d’entreprises comme Éminence, Well, l’Artisanale du cachemire, Arsoie-Cervin, Séricyne, Ateliers de Nîmes et les Gens Denim, Soierie des Cévennes, la Laine mohair ou la Botte gardiane.

Le made in Gard

Le tour de table a permis de démontrer l’intérêt de la démarche autour de ce projet déjà ancien mais qui n’a pas abouti à ce jour. Des idées et constats ont émergé : adaptation nécessaire des formations ; création d’emplois haut de gamme ; croissance du tourisme industriel-patrimonial ; déficit de connaissance des productions textiles gardoises ; labellisation du circuit court comme appartenance à un territoire ("le made in France plus assez qualitatif") ; économie circulaire et développement durable ; communication ciblée, plan annuel d’animation autour du textile avec un événement phare ; machines-métiers et savoir-faire anciens à sauver ; interconnexion avec d’autres réseaux existants (Militant du goût, Bienvenue à la ferme…) ; création d’une coopérative de matériels anciens ; boutique de vente au Pont-du-Gard…

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Reload

Envoyer